Je vous ai déjà parlé du syndrome de la Poule, celui qui pousse à réaliser une fringue assortie à un accessoire...
Selon le médecin spécialiste en cette pathologie, il s'agit là d'une maladie incurable et dégénérative...

Évidemment, j'ai tenté de résister, d'ignorer les symptômes qui se faisaient de plus en plus présents... mais la sensation de vide devenait intolérable et... j'ai craqué: pas une journée de plus ne pourrait se passer sans une tenue à associer à mes dernières BO!

Du bleu, du vert... pas de ça dans ma malle à tissu... par contre je sais très bien où on en trouve et j'ai décidé de soigner ma crise aviaire avec une association lin/liberty

M1
lin taupe, étoffes des héros
liberty Miranda, la Droguerie -coupon de 35 cm, et il m'en reste encore!!!-

C'est parti! on a les principes actifs, maintenant, on confectionne le médicament: une petite robe japonaise - la M du livre 175 pour les JCA- que j'ai réalisée en taille 9 -mais pourquoi cette idée??!! j'ai dû réduire sur les côtés pour que mon sac à patates soit à mon goût-

M2ter

Le liberty, on le trouve sur le plastron, mais aussi, sur les fausses manches qui dépassent -non, mais, se contenter d'un biais contrastant, ça aurait été trop simple-

M2

La voilà en situation:

M3

et le plus important, avec les BO!!!!!!!!

M2Bis

Ce n'est pas souvent que j'associe du liberty avec un tissu uni -autre que pour les parties invisibles-, je me demande même si ce n'est pas la première fois...
Mais ce qui compte, c'est que la crise soit passée... ouf! je me sens mieux mais je vais réfléchir à 2 fois avant de m'attaquer à une nouvelle paire de BO, moi!