Les jours "sans", je pense qu'on y a toutes droit, non?
Les jours où tout va de travers...
...où on casse, on ne sait comment, ses 2 dernières aiguilles de sa màc sur le pied surjet -Karyn, je veux bien être solidaire, mais je m'en serais bien passée !!-
...où on se rend compte qu'on a oublié d'acheter une partie du matériel pour les dernières BO qu'on voulait faire -je vais devoir y retourner... trop dur!-
... où on se fait un petit tour de 3 heures aux urgences, parce qu'un loulou a voulu tester l'effet que faisait la porte de séparation du couloir coulissant sur ses petits orteils dénudés - les enfants sont formidables!! enfin, plus de peur que de mal, rien de cassé, juste un ongle en moins pour mon petit cascadeur... qui au passage n'a pas retenu la leçon...-
Pour couronner le tout, même les Dieux du macaron semblent avoir déserté mon petit bazar, à en juger par le spectacle de la fournée de cette après midi -je vous épargnerai ces images d'une violence insoutenable!-

Je vous l'accorde, il y a des choses plus graves dans la vie -comme dirait mon cuisiniste après l'annonce de 3 semaines de retard pour l'installation-, mais, bon, il me semble que ça justifie quand même un petit remontant...

bofleurs1
Bo fleurs bleues, inspiration Julie Sion, matériel la Droguerie

Ce qui n'était pas calculé -euh... comme si le reste des évènements de la journée était calculé... enfin...-, c'est que ces BO s'accordent parfaitement avec ma dernière écharpe:

bofleur2 Bofleurs3

Mais, en les regardent bien, ces boucles me rappellent vaguement quelque-chose... oui, c'est ça, elles ont comme un petit air de boucles asymétriques d'Aurélie...
Pfffff... et voilà que je viens de faire un paire de boucles asymétriques symétriques, pour l'originalité, il faut croire que ce n'était pas mon jour non plus!