C'est fou comme parfois, des choses étranges peuvent se produire.
J'ai loupé la fin du monde d'il y a 15 jours -je ne sais plus ce que je faisais à ce moment là pour rater un tel évènnement-, mais ce que j'ai vécu la semaine dernière était tout aussi surprenant...

C'est survenu de bon matin, alors que je sortais de ma douche et me regardais dans le miroir... dans un nuage de vapeur, se sont tracés les mots suivants sur la glace:  "Karen, la situation est grave : vous êtes à quelques heures d'un réveillon en bonne compagnie, mais votre tête est loin d'être à la hauteur de l'évènement. Votre peau est aussi pulpeuse qu'un sol lunaire, vos cheveux n'ont rien a envier à un vieux paillasson Ikea, et on pourrait déménager toute la famille -mobilier compris- avec les valises que vous avez sous les yeux! votre mission si vous l'acceptez: vous avez une heure pour mettre au point une solution radicale pour ne pas effrayer les amis qui vont franchir le seuil de la prochaine année avec vous... Ce message s'auto-détruira."
puis... "pouf"... plus rien... juste mon reflet confirmant tout à fait ce que je venais de lire...

Une solution, vite!! un ravalement de façade ? -non, tous les plâtriers sont en vacances...-.... me tricoter une cagoule ? -pas pratique pour le champagne-
Je sais: attirer l'attention ailleurs que sur ma -sale- tête!

MI1
"mini" à double plissage, bidouillée à partir d'un modèle de jupe portefeuille d'un vieux Burda
coupon cuivré : toto
2.5€ pour 50 cm de tissus + 0.75€ pour la fermeture éclair = de quoi se lâcher sur le champagne

Les magazines féminins ne nous auront pas rabâchés le coup de la mini qui brille pour rien: la mienne m'aura sauvé la face pour fêter la nouvelle année!

 

MI3
et on ne passe pas une année sans sa petite touche de liberty : non mais!

Et moi qui pensais que ce serait une jupe d'une seule soirée...

MI5

 

... je suis maintenant persuadée qu'avec le pull grosses mailles qui est sur mes aiguilles, elle pourrait être parfaite pour réchauffer l'hiver!
Enfin, ce matin, mon miroir m'a quand même lancé un nouvel appel : "cette jupe est absolument à proscrire aujourd'hui : ce n'est pas une façon de se montrer aux nouveaux collègues le jour de sa rentrée!".
Alors, la mini brillante attendra sagement, mais moi, c'est maintenant que je veux bien prendre toutes les ondes positives qui se présenteront!!