Aujourd'hui, je me sens d'humeur chauvine. Alors, si je devais citer trois choses que j'aime par dessus tout dans mon pays, ce serait:

1 / le vin -qu'importe la couleur du moment qu'elle est dans un nuancier pantone-
2 / le fromage -indissociable du 1-
3 / la cuisine de mes grands parents -comment? ça ne compte pas car ce n'est pas de la cuisine française? bon, ce sera pour une autre liste-
3 / les patrons des éditrices françaises, adaptés pour des filles qui ont les mêmes formes que nous -vous remarquerez que, mis à part les sashimis que j'ai mangés hier, mon dernier japonais remonte à loin-

Alors, c'est avec joie et fierté que j'ai répondu un grand OUI à Marie, lorsqu'elle m'a proposé de tester son nouveau patron, la tunique 'Aime Comme Manufacture', qui sort aujourd'hui même:

manufacture1
Aime comme Manufacture : Aime Comme Marie

N'y voyez pas là une furieuse envie de découvrir ce modèle en avant-première, mais juste un désir de participer à l'intérêt du patrimoine national, bien sûr...

manufacture2
Tissu "Léger comme une plume", version popeline taupe stretch: motif personnel
seule modification au modèle : ajout d'un pli dans le dos, mais à refaire, je resterais sur le patron initial qui se veut cintré

Cerise sur le gâteau, il s'agissait d'un double test car la tunique venait accompagnée de sa tuerie de nouveau tissu "léger comme une plume", au motif tellement léger qu'il s'apparente à un faux uni, pouvant même s'accomoder de motifs plus chargés -j'ai fait l'essai avec pas mal de liberty qui auraient bien aimé prendre la place du fidzgerald finalement élu pour les finitions-

manufacture3
biais liberty Fridzgerald : T&N*
(je sais, j'aurais pu biaiser la couture du dos aussi, je ne m'en rends compte que maintenant)

La seule difficulté de ce modèle ayant consisté à réaliser 250 cm de passepoil "à la mano", j'ai pu me permettre d'offrir à mon sujet de test un petit agrément aussi emplumé que lui:

manufacture4
broche maison pour agrémenter la fermeture éclair un peu basique -impossible d'en trouver une potable dans ma mercerie!!-

Le verdict...

manufacture5
avec un top en dessous pour pouvoir la porter sans gilet, elle a encore de beaux jours devant elle

Pour cette version, en popeline stretch, j'ai opté pour un côté rock avec la fermeture éclair ...

manufacture6
 

... mais une version plus légère, avec petits boutons, me démange maintenant le chas de l'aiguille...
Merci, Marie, de m'avoir mis le doigt dans l'engrenage de ta Manufacture!!!

...

PS : par soucis de transparence, je tiens tout de même à faire un petit rectificatif.
Quand je dis que la seule difficulté rencontrée était liée à la confection du passepoil, j'ai occulté ce qui m'a posé le plus de problèmes dans ce modèle asymétrique : ne pas échanger les côtés des devants avec mes soucis de latéralisation!
Hum... bon... je me dis que peut-être certaines sont dans le même cas que moi -hein? je ne suis pas seule, dites? - et veulent savoir comment j'ai surmonté cette étape, alors, je vous montre les coulisses...

manufacture7

... sauvée par un coup de bic !!