ou comment ce qui aurait dû tenir d'une simple promenade de santé s'est révélé être un véritable parcours du combattant à en perdre sa bienséance verbale...

Au départ tout allait bien : la cinquième ou sixième version d'un patron parfaitement connu -oui, j'ai oublié d'en montrer quelques unes-, une belle viscose au tombé parfait, la machine à coudre et la surjeteuse déjà équipées du fil qui convient...

blackMoelleux1
patron de base: aime comme moelleux
tissu fin viscose noir : sacrés coupons

C'est rapidement que les complications sont arrivées: il a fallu commencer par corriger ces -bip- de boutonnières non seulement cousues à l'envers, mais aussi sur le mauvais pan du dos - voilà ce qui arrive quand on coud du noir la nuit!-.

blackMoelleux2
modifications : empiècement épaule et dos en un seul morceau
ajout de fronces devant et dos
ajout de boutons sur le bas de la liquette comme sur mon -très- vieux mulpep

La machine qui avale une bonne partie de mon tissu et l'aiguille de la surjeteuse qui casse en plein milieu d'une bordure n'ont pas trop aidé à garder un vocabulaire politiquement correct ...

blackMoelleux4

Le meilleur a bien sûr été pour la fin: ce n'est qu'après avoir fièrement assemblé un biais de 5mm en guise d'ourlet -oh que c'était beau!- que j'ai réalisé que j'avais oublié d'essayer préalablement la tunique -d'autant qu'à la coupe, j'avais bien sûr eu la "bonne" idée de garder de la marge en bas, juste au cas où ! parfois, je me demande si on n'est pas plusieurs dans ma tête, à se mettre mutuellement des bâtons dans les roues!-...

Bref, j'ai donc pu apprendre à mes dépends que, quand on pense avoir fini un ouvrage et qu'on se retrouve avec une liquette dont le dos arrive à hauteur de genoux, Gilles de la Tourette en personne toque à la porte de l'atelier ...' -bip bip de bip de biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip! c'est qu'il n'y va pas avec le dos de la cuillère, le Gillou!-

blackMoelleux5

Mais, la petite voix derrière moi s'écriant "han... maman elle a dit -biiiiiiiiiiip-!" m'a permis de reprendre le contrôle, sortir les ciseaux et en finir définitivement avec ce top!-oui, car arrivé à un certain stade, on ne sort plus le découd-vite mais les ciseaux!-

blackMoelleux7
un petit peu de couleur, tout de même! pochette sezane, bijoux shlomit ofir

Ouf! Fini les galères -enfin, la séance photo par un temps pourri a aussi été périlleuse au point de finir par un torticolis, mais passons!-...

blackMoelleux6
juste envie de remontrer le dos qui m'a tant fait suer et après, j'arrête!

...du moins jusqu'au prochain ouvrage, car, une fois la Tourette parti, Murphy veille toujours au grain!