Puisqu'est venu le moment des grandes questions existentielles dans mon petit bazar, en voici une nouvelle.
Pourquoi, plus j'avance en âge, plus on s'adresse à moi en tant que "mademoiselle" et non "madame" ?
En 10 ans, je suis passée du "je vous sers quoi, madame?" à "je vous sers quoi, mademoiselle?"...

Derrière ce paradoxe d'apparence anodine, se cache une grosse source d'angoisse pour moi! car, et je ne sais pas si c'est pareil pour vous, mon côté soupe au lait - et réaliste - pense systématiquement que le mademoiselle est là pour me faire plaisir, un peu forcé devant mon air fatigué, mes pattes d'oie, mes rides du lion et fossettes de cheval -celle là, je viens de l'inventer-...

Du coup, la seule "Mademoiselle" que j'accepterai désormais d'endosser sans me froisser, ce sera celle-ci!

mademoiselle1
blouse "Mademoiselle" : Aime Comme Marie
seule modification : dos de la blouse rallongé version tunique -pompé sur un top Cos-

Cette Mademoiselle est un peu versatile - mi-jersey, mi-batiste, elle ne joue pas sur les couleurs mais sur les matières-

mademoiselle2
jersey -extra à coudre- et batiste taupe: France Duval Stella

 

Cette Mademoiselle ne dévoile que légèrement sa beauté intérieure

mademoiselle3

mademoiselle4
biais en liberty Kitty's bleu: T&N*

et surtout cette Mademoiselle là ne heurte pas ma susceptibilité!

mademoiselle5

mademoiselle6

euh... et là, après un petit peu de réflexion, je repense à un truc : peut-être que si je pensais à porter mon alliance, on m'appellerait à nouveau "madame"? oups!